♥ w. Tara ♥

★ REVUE DE PRESSE ★

cropped-pochette_cd_web

En ce début de ce mois de novembre où nous fêterons mon anniversaire et l’envol de BlauBird ; je suis émue de refaire le tour de toutes ces belles chroniques qui ont accueilli notre album, « Rising / La Fin de la Tristesse » !

❥❥ Merci à ceux qui les ont écrites ! Et merci à Nicolas de La Centrifugeuse ! ❥❥

Notre album disponible ici : https://lnk.to/BlauBirdRising

« Laure Slabiak, contralto, et son compagnon Olivier Slabiak, du groupe Les Yeux Noirs, ont choisi le nom de BlauBird pour leur premier disque. En référence à L’Oiseau bleu de Maurice Maeterlinck, et en choisissant de dire « Blau », « bleu » en allemand comme en yiddish – les langues de leurs aïeux. Leur album, d’une grande intensité mélodique et vocale, trouve des passerelles entre spleen et espoir, avec un romantisme cinématographique en trois langues (français, anglais, yiddish), de petits inserts parlés très personnels, un onirisme rare. Un disque maîtrisé et émotionnel, lyrique et minimaliste, inclassable, magnifique. » Nathalie Lacube pour le Journal La Croix

« Les dix morceaux, portés par une voix hors du commun, s’ébrouent dans des contrées vaporeuses et apaisées, au confluent des musiques traditionnelles, du folk et de l’electro. » Rock&Folk

« Une atmosphère planante portée par un style hybride (…) un voyage envoûtant. » Clémence Rougetet pour Longueur d’Ondes

« (…) un disque d’une rare intensité. Un album somptueux. Tant qu’il restera des groupes comme BlauBird, on gardera une once d’espoir. » Yan Kouton pour Indiepoprock

« (…) musique d’une richesse rare » Silence is Sexy

« (…) album dont la première écoute vous bouleverse comme aucune autre écoute. » Louis pour Soul Kitchen

« Album délicieux. Incroyablement éblouissant. Bouleversant ! (…) Quelle artiste ! Quel disque ! » BREAK MUSICAL

« (…) on est ébahi par ce mélange musical qui nous fait frissonner ! » Les Oreilles Curieuses

« Les harmonies vocales et instrumentales n’ont d’égal que l’esprit révélé par les mots (…) Rappelant étrangement la voix de la divine Keren Ann, la voix de Laure Slabiak défie l’absence et conjure le sort (…) » Skriber

« Puisant aussi bien dans le folk, la pop ou le rock, BlauBird dessine une musique à la mélancolie profonde qui nous touche sur un album grave et somptueux (…) Chaque morceau transporte avec lui un univers qui ne cesse de nous hanter (…) » Quai Baco

« Seule me vient la reconnaissance pour l’écoute des magnifiques chansons, de la voix superbe et des arrangements émouvants. » Jérôme Vaillant pour Songazine.fr

« A toi l’affligé (…) vois BlauBird faire scintiller les flots de ton âme éplorée, écoute sa voix murmurer la douceur de la mélancolie et transfigurer ta peine en myriade de souvenirs enchantés. » Froggy’s Delight

« La sérénité de la voix de Laure Slabiak nous fait un peu penser au morceau Imagine de John Lennon (…) Un chant idéal pour le réveil du matin, juste avant d’ouvrir en grand la fenêtre. » foutraque.com

« Cet album est de loin l’une des plus belles choses que vous aurez le plaisir d’écouter cette année. » The Melting Pop

« La voix est belle, prenant au blues, aux folklores méditerranéens, à la chanson, au néo-classique et au trip-hop de Morcheeba. Toutes ces inspirations se font sans forfanterie, puisant dans l’intime un ton juste qui n’en fait jamais trop (…) C’est une internationale de la mélancolie qui se déploie, entre fin de siècle et galeries d’art, y compris sur un titre enlevé comme le magistral « On Levouch » (…) Et, quand on lit les très émouvantes notes de pochette, on perçoit une dimension qui transfigure ce disque : c’est une affaire de famille, Un cadeau face au ciel. » Sylvaïn Nicolino pour Obskure Mag – Page Fan

« Rising / La Fin de la Tristesse… est beau, intense, profond… et beaucoup d’autres choses! » FilZik – blog musical

« Les chansons d’une infinie mélancolie se déploient dans un raffinement jamais ostentatoire, jouant avec l’ombre et la lumière, laissant percevoir par endroit le passé de chanteuse lyrique de Laure. Pas éloigné de l’univers de WATINE, BlauBird ne l’est pas non plus de celui de la perfection, comme sur le divin « Cradle Song », véritable point névralgique d’un disque qui sera parvenu à ses fins, métamorphoser aussi son auditeur. Divine rencontre. » A Decouvrir Absolument

… Merci à eux !

Et à ceux qui l’ont fait avec nous !
Ian CapleFrederic VectolEric CerveraMichel SchickIvica BogdanićViroun KattygnarathJulien HernéRémi Sanna, Vassili Caillosse (Al Oha), Guillaume Latil, Jérôme Goldet, Gilles de KerdrelCarole CharbonnierLars Botten … et le Professeur Inlassable !

A nos contributeurs Ulule !
Et à nos partenaires, Jean-Charles Dufeu pour MicroculturesJulien François pour Chancy PublishingDiffer-Ant

CLIP « Dans ce jardin »

Nous sommes heureux de vous présenter ce clip !

Réalisation : Fred Supralude ** Maquillage : Constance Haond ** Stylisme : Angélique Lancelle ** Dans ce Jardin – Radio Edit ** Musique : Laure & Olivier Slabiak – Texte : Laure Slabiak ** Album « Rising – La Fin de la Tristesse » ** Sorti le 21.09.2018 ℗ Elles et O Productions – Microcultures – Differ-Ant