Merci Faces Zine !

 » La belle surprise est venu de BlauBird, le duo formé par Laure et Olivier Slabiak. On aime beaucoup leur premier album “Rising / la fin de la tristesse” et son mélange d’ambiances sombres, de folk onirique et de poésie saturée. Mais la présence solaire et magnétique de Laure, alliée à sa voix profonde, a fait résonner dans le café de la Danse une ambiance de prêche enflammé et doux. On avait rarement entendu une telle qualité d’écoute pour une première partie. Elégantes et raffinées, les envolées musicales d’Olivier à la guitare et au violon faisaient écho à la jolie boîte à musique de Laure, et à sa voix étonnamment moderne au vu de son parcours de chant plutôt classique. A découvrir d’urgence. » Suite de l’article ici : https://bit.ly/2VcVPS3

Nicolas VIDAL

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s